Aparté

Rencontre de scénographie avec Thomas Jolly et Olivier Leroy

Avec Henry VI, la mise en scène de Thomas Jolly nous plongeait déjà dans un monde électronique et déstructuré, avec une lumière robotique, une singularité vestimentaire... Ce style scénographique s’accentue avec Richard III, qui déploie un univers visuel très contemporain. La scénographie installe un climat d’oppression, d’angoisse et de sophistication, outil du piège tendu par Richard à son royaume : « Car enfin, l’arme de Richard est indéniablement le théâtre. Et tout le scénique doit être à son service. »

Comédien précoce, Thomas Jolly signe sa première mise en scène avec Arlequin poli par l’amour de Marivaux (à découvrir dans le département en mai 2016). Après avoir monté la trilogie shakespearienne avec un Henry VI de 18h, il entreprend en 2015 la création de Richard III. Olivier Leroy coordonne la construction du décor et assure la régie générale de ce « show » de la démesure. Rencontrez-les, découvrez leur travail !

 

Dans le cadre des Rencontres de scénographie, organisées en partenariat avec l’ensa nantes.