The Seas of Organillo

CRÉATION STEPHEN MOTTRAM MISE EN SCÈNE DEANA RANKIN

Toute la délicatesse des marionnettes à fils

Peut-être avez-vous pu découvrir son travail avec Seed Carriers en 2010 lors du festival Saperlipuppet à La Chapelle-sur-Erdre  ? Il s’appelle Stephen Mottram. C’est l’un des maîtres britanniques de la marionnette à fils. Parmi toutes les formes contemporaines d’art marionnettique, cette technique est sans doute l’une des plus délicates. Les personnages balancent et ondoient, comme suspendus, et semblent prendre vie. Une femme et un homme voguent dans une barque, au-dessus des courants chauds des mers d’Organillo, eaux fertiles et mystérieuses. Bientôt, nous voilà invités à explorer avec eux les fonds de ces mers primitives où
s’organise l’alchimie complexe de la naissance.
Accompagné d’une musique composée pour les petits orgues à rouleau que l’on appelle organillo, ce spectacle sans paroles raconte, sur un mode onirique, la plus ancienne de toutes les
histoires  : l’histoire universelle des débuts de la vie.