Woyzeck

GEORG BÜCHNER MISE EN SCÈNE, ADAPTATION ET SCÉNOGRAPHIE FRANÇOIS PARMENTIER

Une tragédie chez les pauvres gens

Jeune soldat miséreux, Woyzeck se débat pour survivre. Pour gagner quelques sous, il accepte même de jouer le cobaye pour des expériences médicales. Écrasé par les humiliations à répétition, trahi par sa femme qui, par faiblesse, se laisse séduire par un autre, il perd peu à peu la raison et commet l’irréparable. Écrite en 1837, cette pièce inachevée de Georg Büchner est l’un des premiers textes de l’histoire du théâtre à faire d’un homme du peuple un personnage tragique. «  Woyzeck est un drame d’une modernité et d’une puissance politiques inépuisables […] Büchner nous questionne sur le processus de déshumanisation et comment les valeurs humaines peuvent être anéanties quand la société place l’individu dans la survie ?  » fait remarquer le metteur en scène François Parmentier.
En résidence dans le Pays d’Ancenis jusqu’en 2014, le directeur de la compagnie Les Aphoristes a choisi cette grande pièce allemande pour exercer son talent de créateur pluridisciplinaire.

En co-réalisation avec
le TU-Nantes dans le cadre du théâtre des humanités 
  Voisinages est un dispositif soutenu par la Région des Pays de la Loire pour encourager la diffusion des équipes artistiques. Woyzeck est en tournée dans les villes de Segré, Nantes, Château-Gontier, Saint-Barthélemy d’Anjou et Laval.