Seuls

TEXTE, MISE EN SCÈNE ET JEU WAJDI MOUAWAD

Les méandres de la filiation

Wajdi Mouawad est Harwan. Harwan pourrait être n’importe qui. Il est cet étudiant montréalais qui, apprenant la mort de son père, tombe sous le choc. Il est nous, lorsque nous questionnons notre identité, « Qui sommes-nous et qui croyons-nous être ? ». Il est Wajdi, le fils, lorsque sa soeur lui révèle qu’enfant il ne s’exprimait que par la peinture. Et lorsque l’auteur metteur en scène, qui use le verbe et interroge la langue, se tait… le geste et la couleur jaillissent. Dans une écriture entrelaçant mots, sons, images et peinture, il dresse un vibrant hommage à la figure tutélaire du théâtre québécois, Robert Lepage – à l’honneur cette saison avec Les Aiguilles et l’Opium au Grand T et 887 au lieu unique. Tirant le fil de la mémoire, tissant la toile de son histoire, l’artiste associé du Grand T inaugurait avec ce spectacle, en 2008, le cycle Domestique qui se poursuit cette saison avec Sœurs créé ici-même en ouverture de saison.