Gymnopédies / Henri Michaux : Mouvements

DIRECTION ARTISTIQUE, CHORÉGRAPHIE ET MISE EN SCÈNE MARIE CHOUINARD

À corps et à cris

Avec cette soirée en forme de double hommage à Satie puis Michaux, la québécoise Marie Chouinard donne un aperçu de toute son audace créatrice. À chaque instant des trois mouvements des Gymnopédies de Érik Satie, interprétées live au piano par les danseurs, l’érotisme affleure. Femmes sur pointes et hommes taillés célèbrent la sensualité de la chair. Lors d’intimes duos et solos, les corps dénudés s’ébattent, s’émeuvent, se jouent aussi avec humour. Puis la chorégraphe ose dans le deuxième opus une stupéfiante incarnation littérale de Mouvements, un livre d’Henri Michaux composé d’un long poème et de 64 dessins à l’encre de Chine. Les pages de l’immense livre ouvert défilent sous nos yeux. Les silhouettes des danseurs, noires sur fond blanc, deviennent des calligraphies vivantes, félines et reptiles, bondissantes ou rampantes. Corps animal ou cri viscéral, Marie Chouinard sait provoquer nos sens et convoquer notre fond sauvage.