Plexus

PIÈCE D’AURÉLIEN BORY POUR KAORI ITO

CONCEPTION, SCÉNOGRAPHIE ET MISE EN SCÈNE AURÉLIEN BORY CHORÉGRAPHIE ET INTERPRÉTATION KAORI ITO

Portrait dansé de femme # 2 - reprise d’un succès

Dans l’épaisseur d’une obscurité profonde, au coeur d’une forêt de fils, la lumière esquisse une présence… Ombre, apparition et effacement : Kaori Ito, en contorsion et suspension, crée l’illusion dans un espace troublant la pesanteur. Aurélien Bory calligraphie pour la danseuse une fresque comme une exploration « des traces que la danse a laissées à l’intérieur de son corps vivant », une extraction de l’essence spirituelle que le Japon lui a léguée. Évoquant avec pudeur nos mondes intérieurs, ce spectacle dont les toutes premières représentations furent données au Grand T en 2013, a déjà suscité la fascination des spectateurs jusqu’au-delà de nos frontières. Ne manquez pas l’occasion de le (re)voir, ni de découvrir en janvier prochain Questcequetudeviens?, premier portrait féminin imaginé par l’artiste associé du Grand T pour la flamenca Stéphanie Fuster. Deux chemins de vie, intimes et sensibles. Deux volets d’un diptyque exceptionnel signé Aurélien Bory.