Belle d'Hier

IDÉE ORIGINALE PHIA MÉNARD  |  CIE NON NOVA DRAMATURGIE ET MISE EN SCÈNE PHIA MÉNARD / JEAN-LUC BEAUJAULT

Le temps est compté pour ce bal d’hiver où dansent des êtres glacés. Tout finira par fondre en larmes gelées. Avec sa nouvelle pièce, créée au festival Montpellier Danse 2015, Phia Ménard se mesure une fois encore à la fonte des glaces… dans une fantasmagorie des sens et des émotions.

La glace, le vent, l’eau et la vapeur. L’érosion du temps, la métamorphose de l’être, de ses états physiques et psychiques. En explorant l’Injonglabilité Complémentaire des Éléments (I.C.E), l’artiste saisit poétiquement les limites d’une humanité qui rêve de dompter l’univers. Au sein du processus I.C.E., il y a eu P.P.P., L’Après-midi d’un fœhn et VORTEX, trois spectacles déjà présentés par Le Grand T, le TU-Nantes et l’arc-Rezé. Le nouvel opus de la compagnie Non Nova joue avec le désir d’éternité et le mythe du sauveur. C’est une danse de princesses et de princes pétrifiés par l’attente, dont les parures s’effondrent et les tissus tombent en lambeaux comme les idéaux. Depuis Nantes, Phia Ménard parcourt le monde avec ses spectacles inclassables et sidérants. Une fois qu’on l’a découvert, on ne peut oublier son superbe univers qui saisit l’esprit et les sens.