Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été

(titre provisoire)

TEXTE ET MISE EN SCÈNE ANAÏS ALLAIS

Après avoir tissé les histoires de sept femmes de sa lignée franco-algérienne dans Lubna Cadiot (x7), Anaïs Allais part en quête de son grand-père algérien, footballeur professionnel qui quitta l’OM à l’aube de la seconde guerre mondiale. Elle crée une fresque familiale et politique où les questions de filiation croisent l’héritage de la colonisation. 

Abdelkader Benbouali a fait carrière en métropole où il a été champion de France avec l’Olympique de Marseille en 1937 et sélectionné pour la Coupe du Monde de 1938, avant de retourner en Algérie où il rejoint la lutte indépendantiste. Les parachutistes français qui l’arrêtent ne lui laissent la vie sauve que parce qu’ils reconnaissent en lui le fameux joueur de l’OM. Inspirée par l’histoire de cet homme, son grand-père, Anaïs Allais questionne la relation passionnelle qui, encore aujourd’hui, unit et sépare la France et l’Algérie. Un récit mêlant histoires intimes et coloniales, entre match de foot et guerre d’indépendance... Anaïs Allais met une nouvelle fois son histoire familiale à l’épreuve de l’écriture théâtrale. Révolution, séparation, exil et retour, mensonges et détours. La grande histoire des peuples, celle qu’ils s’inventent pour se rassurer, croise l’aventure individuelle hasardeuse et les silences en disent long.