887

CONCEPTION, MISE EN SCÈNE & INTERPRÉTATION ROBERT LEPAGE

Nouvelle création, en avant-première

Que vous évoque 887 ? Pour Robert Lepage, c’est à ce numéro qu’habite son enfance… Depuis ce point de fuite, son adresse interroge le souvenir, intime et commun. Persistance de fragments futiles, oubli de l’essentiel, comment la mémoire fonctionne-t-elle ? Mystérieuse et infidèle, affective et vive, poétique et précise, elle est à l’ère du numérique en profonde mutation. « À quoi nous sert-il de nous rappeler ? De quelle façon le théâtre fondé sur l’exercice de la mémoire, est-il toujours pertinent aujourd’hui ? » Dans une scénographie intimiste qui se transforme et se dévoile sous nos yeux au gré de ses souvenirs, Lepage s’offre un territoire expérimental et ludique pour ses recherches sur la mémoire. Après l’emblématique Les Aiguilles et l’Opium présenté en janvier, 887 est l’occasion de voir Robert Lepage au plateau, dans un de ces solos ultra-sophistiqués qui ont fait sa réputation.