Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive

TAÏ-MARC LE THANH ET RÉBECCA DAUTREMER / COMPAGNIE HECHO EN CASA

Cyrano de Bergerac, vous voyez? Oui, le héros d’Edmond Rostand. 
Imaginez-le avec son grand nez, son panache et son amour, dans le Japon de l’ancien temps : samouraïs, geishas et bonzaïs. Dans cette adaptation fidèle du superbe album illustré par Rébecca Dautremer, les sentiments ont un parfum de fleurs et de soleil levant.

Cyrano aime sa cousine Roxane sans oser le lui dire. Il est malheureux car elle ne voit que Christian qui, franchement, est beau mais bête. Bagarreur et poète, Cyrano, lui, a le cœur plus grand que le nez ! La célèbre pièce déroule les grands thèmes universels: l’amour, la jalousie, la différence… Et la force des sentiments vrais. L’album illustré, imaginé en 2005 pour la jeunesse par Taï-Marc Le Thanh et Rébecca Dautremer, fait foin des froufrous et des collerettes à la française. Les personnages sont transposés dans un jardin japonais du Moyen-Âge. Au plateau, trois comédiennes de la compagnie franco-chilienne Hecho en casa incarnent les quatre principaux personnages de l’histoire dans un jeu masqué inspiré par le théâtre nô, au milieu des coquelicots et du fameux buisson de lavande… Une fantaisie théâtrale parfumée.