Des Héros

MISE EN SCÈNE WAJDI MOUAWAD

« J’avais 23 ans lorsqu’un ami m’a conseillé de lire les Grecs. Ce qui m’a frappé chez Sophocle, c’est son obsession de montrer comment le tragique tombe sur celui qui, aveuglé par lui-même, ne voit pas sa démesure. Cela me poussait à m’interroger sur ce que je ne voyais pas de moi, sur ce que notre monde ne voit pas de lui, ce point aveugle qui pourrait, en se révélant, déchirer la trame de ma vie. Révélation du fou que je suis. Que serais-je devenu si j’étais resté au Liban ? Ma famille et moi étions partis avant le massacre de Sabra et Chatila en 1982, commis par des milices chrétiennes auxquelles j’avais rêvé d’appartenir dans mon enfance. Aurais-je été parmi eux ? On ne peut pas présumer de soi. » Wajdi Mouawad
La trajectoire de deux figures majeures Ajax et OEdipe, conscientes de leur puissance mais aveugles sur leur condition, traverse le diptyque Des Héros, la nouvelle création de l’artiste associé du Grand T.

 

AJAX
TEXTE WAJDI MOUAWAD D’APRÈS SOPHOCLE ET HOMÈRE

Folie et déshonneur
S’estimant lésé dans le partage des armes, Ajax massacre dans un moment de délire le bétail de l’armée grecque qu’il prend pour les compagnons d’Ulysse. Cette tragédie écrite par Wajdi Mouawad s’inspire des textes de Sophocle et d’Homère sur ce héros fini qu’est Ajax. Une pièce incandescente avec l’auteur et metteur en scène dans le rôle titre.

 

OEDIPE ROI
TEXTE SOPHOCLE TRADUCTION ROBERT DAVREU

Un destin effroyable
La cité est ravagée par la peste. Pour y mettre un terme, les oracles persuadent OEdipe qu’il faut châtier celui qui l’a souillée en assassinant l’ancien roi. OEdipe, nouveau roi, découvre après enquête que c’est lui le meurtrier de son père et l’époux de sa mère. La prise de conscience de sa folie l’amène à se jeter dans le royaume des ombres.