Hearing

TEXTE ET MISE EN SCÈNE AMIR REZA KOOHESTANI / MEHR THEATRE GROUP

Remarqué au lieu unique en 2006 avec Dance on Glasses, l’artiste est parmi les rares Iraniens dont le travail franchit la censure et les frontières. Largement applaudie en Europe, sa dernière création fait escale à Nantes dans la saison du Grand T et au lieu unique. Interrogeant la construction de soi malgré les entraves morales, cette pièce est d’une intelligence subtile.

Sur un plateau nu découpé de carrés de lumière, deux femmes voilées apparaissent. L’une après l’autre, elles répondent à un interrogatoire muet venu du public, scrutant la masse noire et compacte, jusqu’à ce qu’au cœur des ténèbres, s’éclaire et prenne la parole une figure, voilée aussi. Les questions fusent et l’intrigue se dessine. Neda aurait fait entrer un homme dans sa chambre d’internat. Si son amie Samaneh dit avoir entendu à travers la porte une voix masculine, la surveillante n’a aucune preuve. L’énigme aux apparences anodines, va bouleverser leurs vies. Sur les sonorités suaves de la langue persane, emportés dans les couloirs de l’intrigue par une caméra, on entre dans un tourbillon puissant sur l’absence, ce qui a été et aurait pu être. Par le réalisme et la poésie, Amir Reza Koohestani fait entendre ce qu’il ne dit pas.