Issues

De Samuel Gallet Mise en scène Simon Le Moullec I Les Éclaireurs Compagnie

Dans une prison, un atelier d’écriture. Boris l’écrivain convainc quatre détenus de jouer une version modernisée de Lysistrata, pièce d’Aristophane dans laquelle les femmes font la grève du sexe pour forcer les hommes à conclure la paix et à rentrer chez eux. Mais la fable antique vire au road-trip éroti-comique et politique. Le Nantais Simon Le Moullec signe sa première création au TU-Nantes.

Dans ce centre pénitentiaire pour hommes, ceux que l’on nomme ici 672, 99, 58 suivent l’atelier animé par Boris. Un bon point pour la sortie. Les trois caïds aimeraient bien faire tourner en bourrique ce gars venu du dehors. D’exercices de style en échappées poétiques, ils décident pourtant de jouer la comédie subversive d’Aristophane, déguisés en femmes. Mais, avec l’entrée de l’Intrus, détenu contestataire et insaisissable, l’aventure vrille en histoire de gangs, de sexe et de guns. Tirée d’expériences vécues en prison, attisée par une écriture inventive et crue, la pièce de Samuel Gallet, portée pour la première fois au plateau, ouvre des perspectives inattendues sur la démocratie et ses exclus.