J'ai trop peur

TEXTE ET MISE EN SCÈNE DAVID LESCOT

Il a 10 ans ½ et il a super peur. C’est le dernier été avant l’entrée en 6e. L’horreur absolue. Du coup, les vacances, c’est juste l’enfer. David Lescot écrit l’enfance comme elle parle et la fait jouer avec malice par un trio d’actrices. La peur de l’inconnu n’a pas d’âge… Un spectacle inventif, drôle et vif !

60 jours, le compte à rebours commence. À Quiberon, la mer est trop pleine de vagues pour l’enfant. Sa petite sœur de 2 ans ½ l’agace et Francis, un grand de 14 ans, l’effraie quand il lui dit que la 6e c’est pire que tout. C’est clair, il n’ira pas. Avec le langage de leur âge, avec sérieux et sans enfantillages, ces trois-là racontent ce qu’ils vivent. Les actrices jubilent à se glisser dans ces costumes,  à imiter le chant des mouettes et le cri des mômes; à passer par les trappes d’une ingénieuse boîte à tout faire. Ce jeu de construction (de soi) va rencontrer les enfants, leurs peurs et leurs parents. Avec délicatesse, David Lescot met des mots et de l’humour sur l’angoisse du grand saut. Finalement, quand on la regarde en face, quand on la dépasse, la peur est drôlement légère, non ?