La Petite Fille aux allumettes

CONCEPTION JOACHIM LATARJET ET ALEXANDRA FLEISCHER

Dans le vent glacé, au milieu des gens, une petite fille mendie en jouant du violon. Les allumettes qu’elle craque sont des baguettes magiques. Apparaissent alors une fée, un chevalier, une présentatrice télé, tous déjantés, pour la réconforter. Ce théâtre musical pop-rock est un conte (en)chanté pour enfants d’aujourd’hui.

La Petite Fille aux allumettes d’Andersen, celle du XIXe siècle, est une enfant des rues d’aujourd’hui, une violoniste qui fait grincer son instrument tout en claquant des dents. La « petite courge » et son ami guitariste essaient de s’en sortir. Par le rêve ? Pourquoi pas. Mais vous croyez qu’on a le temps de penser à ses rêves quand on a faim ? Les allumettes au moins font apparaître des amis imaginaires : la dame météo de la télé, un professeur loufoque de musique, un sacré chevalier et un super rockeur. Chacun fait un sacré boulot, même s’il est un peu nul, pour l’aider à vaincre le froid et l’indifférence. Peut-être que lorsque le monde est si dur autour, l’imagination a plus de force. Sous la boule à facettes se déroule un théâtre poignant pour petits et grands, une comédie musicale à l’énergie pop.