La Place du chien

Sitcom canin et post-colonial

Texte et mise en scène Marine Bachelot Nguyen | Compagnie Lumière d’août

La place du chien est-elle une place de choix ? Homme noir, femme blanche, chien noir : trois acteurs pour une histoire d’amour, de pouvoir, de cruauté, aussi mordante qu’hilarante. La comédie de la Rennaise Marine Bachelot Nguyen mélange allègrement les genres et dissèque les questions de sexe, de race et d’oppression. À découvrir…sans ses enfants !

Silvain, musicien congolais, tombe amoureux de Karine, caissière française. Il s’installe chez elle. Ou plutôt chez eux, car Sherkan, un labrador pur race, habite aussi les lieux. Le rapport fusionnel que la maîtresse entretient avec l’animal inclut forcément la bête dans ce qui devient un triangle amoureux, où chacun cherche sa place. De manière métaphorique et frontale, à travers le réel et la fiction, il est ici autant question de rapports hommes-femmes et de couple mixte que de jouissance féminine et d’héritage post-colonial. Sous couvert d’une comédie loufoque façon sitcom, Marine Bachelot Nguyen — auteure et metteure en scène engagée qui signe également Le Fils, à voir dans le département cette saison — livre une critique de notre époque très loin du « politiquement correct ».