L'Art de la comédie

TEXTE EDUARDO DE FILIPPO MISE EN SCÈNE PATRICK PINEAU

Le revoici avec sa fameuse troupe. Patrick Pineau revient avec une farce hilarante sur le théâtre, une partition pour acteurs d’exception. Et une question: pourquoi donc raconter des histoires? Pensons à la nécessité de l’art et rions, il n’est pas trop tard.

Patrick Pineau aime mettre la comédie humaine sur scène. Il est venu il y a peu avec Le Conte d’hiver ou 14-18 le temps de nous aimer. Il nous fait découvrir ici un grand nom du théâtre populaire italien du XXe siècle, Eduardo De Filippo. C’est l’histoire d’un chef de troupe qui demande une aide au préfet pour son théâtre parti en fumée. Si pour le premier, le théâtre est l’essentiel de la vie, pour  le second, il n’est que mensonge et distraction futile. Cet antagonisme initial se mue en joyeuse embrouille avec au passage une réflexion sur la place de l’art dans la cité. Un jeu de rôles drôlissime, un théâtre d’acteurs brillantissimes. Et si Patrick Pineau s’attelle aujourd’hui à cette farce, c’est avec le désir de « faire sentir aux gens que raconter des histoires, ce n’est pas un luxe d’artistes, c’est un besoin partagé et vital. Vraiment. »
Un spectacle qui signe la fin de l’association avec Le Grand T de Patrick Pineau qui rejoint le Théâtre-Sénart, Scène nationale. Ce n’est qu’un au revoir…