Le Jardin

De Zinnie Harris texte français Blandine Pélissier Mise en scène Jean-Marie Lorvellec

Un couple dans sa cuisine, au 5e étage d’une tour. Il fait une chaleur infernale. Sous le lino, une plante pousse, on dirait un pommier. Que se passe-t-il exactement dans cet appartement ? Prépare-t-on la fin du monde ou le début de la suite ? Le Nantais Jean-Marie Lorvellec s’appuie sur l’écriture incisive de Zinnie Harris pour porter à la scène un conte philosophique sur le réchauffement climatique.

Au fil du temps, dans leur cuisine, Jane et Mike parlent du travail qui n’a plus de sens, de la surpopulation, de leur exil dans cet appartement, des coupures d’électricité, de la poussière des rues. Et de la dépression de Jane. Et de cette bosse sous le lino, cette plante qui bizarrement pousse sans terre ni eau. Dans cet Eden de l’Anthropocène, l’alcool et les psychotropes fabriquent de l’inconscient collectif un peu cheap. L’Écossaise Zinnie Harris empoigne la question climatique et ses conséquences dans une fable philosophique qui emprunte volontiers au fantastique. Jean-Marie Lorvellec convie deux acteurs et un musicien virtuoses pour incarner cette étrange et envoûtante histoire.