Les Bas-fonds

DE MAXIME GORKI ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE ÉRIC LACASCADE

Qui peuple ces bas-fonds ? Précaires, exclus et marginaux y noient dans l’alcool leur rébellion et leurs désillusions. Politique, sociale, humaniste, l’œuvre du révolutionnaire russe Maxime Gorki agite toujours notre temps. Éric Lacascade rassemble sa troupe et les jeunes acteurs sortis de l’école du Théâtre National de Bretagne pour une vertigineuse plongée en notre bas monde.

Un matin, dans le bar d’une obscure pension tenue par un couple de marchands de sommeil. Si tôt, ça boit déjà, ça fricote et ça bataille.Un seul travaille. À quoi bon ? Il y a là un baron déchu, un acteur sans mémoire, un punk speed, une femme qui lit, l’autre qui dépérit. Comment vivre sans lumière ni horizon ? Pauvreté, misère et insoumission : ces humiliés sont un fragment d’humanité en sursis. Mais voilà qu’un vieux vagabond arrive, un sage errant trimballant avec lui le goût du vivant, de l’amour, de la dignité. D’un réalisme amer, la pièce écrite en 1902 cingle la condition humaine et la brutalité du drame social. Le metteur en scène Éric Lacascade retrouve ici le répertoire russe qu’il connaît si bien. Ovationnée lors de sa création à Rennes début 2017, cette fable impétueuse est animée d’un puissant espoir.