Les Os Noirs

IDÉE ORIGINALE, DRAMATURGIE, MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE PHIA MÉNARD COMPAGNIE NON NOVA

De la lumière à l’obscurité, au cœur d’un entre-deux mondes, une femme plonge dans des ombres tumultueuses, dans ses eaux noires. Pour sa nouvelle création, Phia Ménard chorégraphie le solo de Chloée Sanchez, marionnettiste-ventriloque. Cette Pièce du Vent est un saisissant poème de l’engloutissement. 

Invitée à la prestigieuse Documenta 2017 – exposition internationale d’art contemporain – Phia Ménard déploie ses extraordinaires univers à travers le monde. Depuis dix ans, Le Grand T et ses partenaires présentent les pièces de l’artiste nantaise sur l’Injonglabilité Complémentaire des Éléments (I.C.E.) : glace, eau, vapeur et vent – peut-être avez-vous vu Belle d’Hier en 2015 et avant cela L’Après-midi d’un foehn, Vortex ou P.P.P. Ici, un corps au cœur d’immenses matières obscures et mouvantes : tissu, plastique, papier et métal animés par des tourbillons, des tornades et des brises. Archéologue de la mémoire, en quête des os noirs des disparus, la jeune femme exhume des formes et des fantômes. Du sujet sombre qu’est la tentation de la mort, Phia Ménard sculpte un cérémonial chorégraphié attisé par le vent, un souffle vital.