Les Soldat I Lenz

D'APRÈS JAKOB LENZ  I DE GEORG BÜCHNER I MISE EN SCÈNE ANNE-LAURE LIÉGEOIS

C’est l’histoire d’une jeune fille qui voulait devenir femme mais qui se trompe de rêve. Sur la trame sombre d’une histoire de fille perdue écrite par Lenz en 1775, Anne-Laure Liégeois met en scène une belle pièce de troupe, troublante et poignante, qui questionne les rapports de classe et de genre. Et enchaîne après l’entracte avec un portrait de l’auteur. 

La soirée se présente comme un diptyque qui raconte deux histoires en miroir : dans Les Soldats, Marie aime un jeune garçon de son âge, lui aussi fils de commerçant. Mais elle chavire, charmée par un chef de garnison. Qui lui promet d’autres mondes et merveilles, l’emmène au théâtre, la demande en mariage et l’abandonne. Abusée par cet amant, répudiée par son père, elle offre son corps à la caserne entière. Qui est Marie ? La fautive ou la victime des violences du déterminisme social et d’une société érigée par les hommes contre les femmes ? Anne-Laure Liégeois convoque ensuite Büchner pour un portrait de Lenz. Dans le décor déserté des Soldats, elle met en scène l’histoire douloureuse du dramaturge à la plume poétique et politique, et son errance vers la folie existentielle.