L'instinct du déséquilibre

CRÉATION COLLECTIVE AVEC SÉBASTIEN BRUN, FNICO FELDMANN, ITAMAR GLUCKSMANN ET ALYS MARCHI COMPAGNIE IÉTO

Trois voltigeurs-acrobates et une contorsionniste créent dans le vide et l’urgence, avec vertige et fureur, les conditions de leur survie. Jouant de l’apesanteur et du déséquilibre, du haut d’une planche ou au bout du manche (à balai), ils dansent, chantent ou se taisent, simplement. Une ode à l’humanité cocasse, bancale et glorieuse.

Le déséquilibre est essentiel à l’homme pour qu’il se mette en marche. Car si tout était stable, il n’y aurait pas de mouvement ! Poussant leurs peurs à coups de balai, les quatre artistes dressent leurs immenses agrès. Avec de simples planches de bois et des perches de 4 mètres, ils réalisent des figures aériennes de haut vol, des chorégraphies et des contorsions au sol. La chute menace et avec elle, le rire et pourquoi pas, la nécessité de se serrer les coudes. Acrobatie, danse et jeu nourrissent le travail de la compagnie Iéto depuis dix ans. Avec cette deuxième création, mêlant l’absurde et la dérision à leurs prouesses physiques, ils vont à l’essence même du cirque et de l’humanité : l’instinct du déséquilibre.