Malentendus

L'enfant inexact

D’APRÈS LE ROMAN DE BERTRAND LECLAIR ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE ÉRIC MASSÉ / COMPAGNIE DES LUMAS

Vingt ans après s’être sauvé, Julien revient dans la maison familiale à la mort de ses parents. Né sourd dans les années 1960, Julien a fui un père qui le contraignait à oraliser. Ça raconte la mésentente au sein d’une famille et la surdité au siècle dernier. Interprétée par un quatuor sourd et entendant, l’histoire parlée et signée est bouleversante.

Isolé, Julien s’invente des langages dessinés. Pour «le réparer », pour son bien croit-il, son père l’oblige à parler et lui refuse de signer. Mû par un instinct de survie, l’adolescent s’enfuit pour Paris où il rencontre des sourds comme lui. Ils lui enseignent la Langue des Signes Française, encore interdite (elle ne sera reconnue qu’en 2005). Il se révolte et accuse un père narcissique, une mère coupable. Aujourd’hui, il retrouve son frère et sa sœur dans la « Maison de la tyrannie de la parole» et renoue avec sa mémoire. Paru en 2013, le roman de Bertrand Leclair, lui-même père d’une enfant sourde, tisse l’histoire violente de la condition des sourds avec la trame d’une intimité familiale insidieuse. La surdité révèle ici l’indicible, la projection de l’orgueil d’un parent sur son enfant et la négation de l’autre. Par amour ?