Paroles gelées

D'APRÈS FRANÇOIS RABELAIS MISE EN SCÈNE JEAN BELLORINI

Du côté de chez Rabelais

Vous les avez vus, la saison dernière, dans leur version joyeusement populaire des Misérables (intitulée Tempête sous un crâne). Les comédiens-musiciens-danseurs de la Compagnie Air de Lune reviennent, avec le même sourire aux lèvres, pour nous ouvrir les pages d’un autre grand classique de la littérature française :
Le Quart Livre de François Rabelais.
«  Rabelais prend tous les langages à bras le corps et les mélange dans un grand éclat de rire, fait observer le metteur en scène Jean Bellorini. Il invente une langue incomparable, polyphonique, impure, insolente, chatoyante, qui mêle allègrement le haut et le bas, le cul et l’âme, les farces burlesques et la quête spirituelle.  » Les pieds dans l’eau et des étoiles plein les yeux, les treize «  artisans de la scène  » de ces Paroles gelées nous plongent ainsi dans les aventures débridées de Panurge, Pantagruel, Frère Jean des Entommeures…