Petits contes d'amour et d'obscurité

ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE LAZARE

Poésie des profondeurs

On ne comprend pas toujours tout dans les spectacles de Lazare, mais on reçoit les fulgurances de sa langue, ses plongées en apnée dans notre histoire, la drôlerie des situations qu’il invente et la puissance des images qu’il dessine. Ses acteurs, musiciens, circassiens et danseurs, engagés jusqu’à l’âme, adressent au public une poésie déraisonnable et débordante de vie. Depuis 2012, avec Au pied du mur sans porte (présenté au TU-Nantes) puis Rabah Robert, Le Grand T accompagne cet artiste sidérant qui, après un triptyque épique se tourne aujourd’hui vers des formes plus intimes.
Les Petits contes sont de courtes histoires qui sondent l’intériorité, ce qui reste lorsque les illusions se réalisent ou se brisent. On y croisera une galerie de personnages surprenants : Léonard, Jérôme et Agnès, Les Illisibles qui se heurtent au désir et à la cruauté ; Marie et Quelqu’un, une aventurière des mondes intérieurs aux prises avec son double… C’est intelligent et absurde, obscur et éclatant, ça ne ressemble à rien d’autre et cela vaut vraiment la peine d’être découvert.