Richard III

WILLIAM SHAKESPEARE MISE EN SCÈNE THOMAS JOLLY / LA PICCOLA FAMILIA

Après le titanesque Henry VI, fresque pop de 18 heures qui a couronné son metteur en scène d’un Molière en 2015, Thomas Jolly conclut la tétralogie shakespearienne avec le monstrueux Richard III. Une épopée dark et rock, gorgée de meurtres et de trahisons. Le show, ambiance Game of Thrones, est un incontournable de la saison !

Pour s’emparer du trône occupé par son frère Édouard, Richard élabore un plan macabre. Il complote, tue et perpétue les crimes d’une Guerre des Roses qui ensanglante l’Angleterre. L’homme est un scélérat biscornu, un oiseau blessé. Est-il né monstre ou est-ce la monstruosité de l’époque qui l’a enfanté ? Société sécuritaire, climat délétère, c’est la crise. Échafaudages d’acier, musique métallique électro-rock, projecteurs laser aux faisceaux cinglants et créatures punk : le fantastique est en place. Le roi, leader médiatique, galvanise la foule. « Qui est assez grossier pour ne pas voir ce palpable artifice, mais qui est assez hardi pour dire qu’il le voit ? » écrivait Shakespeare, terriblement moderne. Avec fougue et talent, La Piccola Familia propulse la tragédie en un show de notre temps. Prenons-en, plein la vue.

 

Faites effraction dans le bureau du tyran ! >>> installation R3m3, à découvrir sur le campus universitaire du 1er au 21 mars