Suivre les morts

Texte Anne Bossé, Élisabeth Pasquier Mise en scène Monique Hervouët I Compagnie banquet d’avril

Revenir au pays… À partir des témoignages de vivants contraints d’organiser le rapatriement et les funérailles de leurs morts au pays natal, la Nantaise Monique Hervouët met en scène une enquête poétique conduite avec deux sociologues. Quand théâtre et sciences sociales content une autre histoire de migrations.

Quand on est d’ici et d’ailleurs, où reposer ? Le choix de funérailles au pays natal peut clore une vie déracinée et entraîner les vivants dans une épopée héroïque digne d’Antigone qui, dans la tragédie grecque, défia les lois de la cité pour enterrer son frère. Il arrive aussi que l’incongruité des situations invite l’humour dans les préparatifs. Élisabeth Pasquier et Anne Bossé, chercheuses en sociologie, architecture et urbanisme, écrivent à partir d’entretiens réalisés avec des fils et filles de migrants, des médecins, des professionnels du fret aérien et des pompes funèbres. Avec sobriété, Monique Hervouët et trois acteurs transmettent ce matériau documentaire sensible. Corps, regards et langages déplacent les mots sur la mort, réinventent les rituels et rassemblent les vivants.