White Dog

Compagnie Les Anges au Plafond D'après Chien Blanc de Romain Gary  

1968, Hollywood : l’écrivain Romain Gary et l’actrice Jean Seberg recueillent un chien. Un animal doux qui, dans certaines circonstances, devient extrêmement féroce. Un dressage absurde est-il réversible ? Avec l’ombre, l’image, la marionnette et le jazz, la troupe des Anges au Plafond mène son enquête sur le pouvoir de la haine.

Dans une Amérique meurtrie par l’assassinat de Martin Luther King, la communauté noire poursuit la lutte pour ses droits civiques. Jean Seberg s’engage auprès des Black Panthers et Romain Gary, en « témoin empathique de son temps », écrit Chien Blanc. Le roman emprunte les voies de l’autofiction pour camper un narrateur aux prises avec la double difficulté de sauver son histoire d’amour avec l’actrice de la Nouvelle Vague, et de contre-dresser un chien qui a par hasard élu domicile chez eux. Après R.A.G.E., qui faisait le portrait du romancier devenu Émile Ajar, les Anges au Plafond s’inspirent d’un de ses romans. Jeux d’ombres, marionnettes, pop-ups, scénographie en mouvement et musique en direct : la compagnie et continuent d’exploiter toutes les possibilités de décors en papier. Pour la bande-son, elle convoque le spoken word de Gil Scott-Heron.

 

→ Découvrez toute l'offre famille du Grand T