Les saisons mobiles

Les saisons mobiles

Cette fois ça y est, Le Grand T déménage ! Non seulement nous avons fermé les portes de la vénérable grande salle de 850 places où vous avez vu tant de spectacles depuis 41 ans ; non seulement nous avons bien l’intention de vous entraîner à notre suite dans un jeu de pistes sur les traces de notre première saison mobile, ici et là en Loire-Atlantique et dans la métropole nantaise (merci à toutes les salles partenaires qui ont accepté de nous donner l’hospitalité) ; mais nous avons aussi prévu de « dépayser notre art théâtral », comme dirait Simon Gauchet, et de profiter de ces deux années de travaux pour expérimenter avec vous des formes qui savent se passer de la boîte noire et aller à la rencontre de leur contexte sans rien lâcher de la force qui fait le théâtre de plateau. 


Profitez-en pour arpenter l’agglomération de Clisson Sèvre et Maine sur les pas de l’École Parallèle Imaginaire, pour suivre l’aventure des Trois mousquetaires dans l’espace public sur le mode série télé, ou fabriquer un origami géant que vous verrez couler à l’aube ! Vous pourriez aussi aller découvrir Incandescences d’Ahmed Madani à Bouguenais ou Pornichet, ou faire une expérience circassienne sous chapiteau avec Les Fauves au Parc des Chantiers. À moins que vous ne préfériez vous risquer sur l’Île de Nantes, pour vous demander avec les étudiant∙es de l’école des Beaux-Arts de Nantes et de l’école nationale supérieure d’architecture de Nantes, quelques chercheurs et chercheuses et beaucoup d’artistes ce que ça peut bien vouloir dire qu’Être un homme, en 2023. Puisque ces questions ont à voir avec la parité homme-femme, il nous a semblé que c’était aussi le bon moment pour tester la communication égalitaire. C’est pourquoi vous verrez apparaître ici ou là dans cette brochure quelques accords au féminin et quelques points médians. Vous nous direz ce que ça vous fait ?

Côté saisons mobiles, comment ça se passe ?
Toute l’équipe du Grand T est rassemblée au 68 rue du général Buat, dans nos locaux rebaptisés « Le Village », à deux pas du chantier. C’est là que nous continuerons d’accueillir celles et ceux d’entre vous qui préfèrent venir rencontrer nos billettistes plutôt que de surfer sur le net. Et c’est depuis ce désormais camp de base que nous organiserons toute l’activité mobile du théâtre. Vous pourrez donc prendre un pass saison mobile pour la saison du Grand T ou acheter des places à l’unité, comme les années précédentes. Il faudra juste bien vérifier où a lieu le spectacle que vous avez choisi, puisque ce sera toujours différent : qui dit saison mobile dit mobilité !

Le Grand T ne disparaît pas, 
il change de forme. 
Le théâtre ne s’absente pas, 
il part à votre rencontre.

Suivez-nous !


Catherine Blondeau
et toute l’équipe du Grand T